Entretien avec François Chartrand

Les événements Table Ronde 
Conférence du 9 juin 2013
Invité : François Chartrand

Le thème de l’entretien : Se protéger de la masse psychique mondiale

Les révélations en cette fin de cycle bouleversent et choquent. Les réactions émotives face à l’injustice sociale et morale sont grandissantes.
– Comment, concrètement, l’individu peut-il se protéger des ces forces retardataires anti-vie qui pénètrent constamment dans son territoire psychique et mental ?
– Comment développer de la centricité émotionnelle et plus d’action dans sa vie ?

Les formes-pensées, du bas et du haut astral, influencent et bombardent constamment le mental humain.
– Est-ce que les non-dits (mystère, secret…), nos failles profondes (orgueil, envie, avarice…), sont les principales portes d’entrée pour maintenir l’humain divisé en lui-même et conséquemment des autres ?

Nous avons besoin d’être mis au courant des faits, mais cependant connaître l’histoire réelle n’est pas suffisant. Il vaut mieux rester très prudent face aux réactions instinctives.

La conscience supramentale apportée par les initiés du passé, et finalement actualisée et enracinée à partir de 1969 par l’instruction, oriente notre processus décisionnel à travers un mental tranquillement renouvelé et connecté à son double ou moi supérieur.

La transition que nous vivons actuellement vers la nouvelle ère demande beaucoup de discernement et de lucidité. Placer correctement les pièces du puzzle est nécessaire pour sortir du Plan ou Matrice. L’étendue de la désinformation est telle qu’il est très difficile de comprendre objectivement le présent. Connaître l’histoire réelle et ses aspects mensongers est incontournable. Ce qui vient libérer le nouveau futur, et curieusement aussi, le passé et nouveau présent.

Invité : François Chartrand, Visionnaire, Chercheur indépendant, Conférencier, Auteur
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCPBYgSxbU3oF621LWsuBhxQ
Odysee : https://odysee.com/@FrancoisChartrand:3

Suggestion: Il y a 10 ans, le monde n’était pas encore rendu où il en est maintenant. Comme beaucoup de gens, je savais aussi qu’un jour nous devrions nous préparer en provisions. Je tiens ici à dire qu’il est plus que temps d’acheter de la nourriture (gros sac de riz, graines à germer, légumineuses, conserves de poisson, etc.) au moins pour trois mois et plus, question de parer à toute éventualité, puisque des pénuries et hausses de prix sont déjà en cours.

Note: Vous êtes les bienvenu(e)s d’y laisser vos commentaires, vos idées nuancées ou questionnements pour contribuer et continuer l’échange, soit dans la section commentaires du blogue ou sous les vidéos de mes chaines YouTube et Odyssée. (Petit problème technique à la fin de la conférence qui se termine un peu abruptement mais sans trop de perte de contenu.)

Bonne écoute!

Première partie


Deuxième partie


Troisième partie


Dernière partie

8 commentaires sur « Entretien avec François Chartrand »

    1. Merci Robert,
      En effet c’est plutôt intéressant à réentendre, s’en rien croire bien sûr, c’est même surprenant de réalité.

  1. Bonjour Marie-Chantal,, cet intervieuw est d’actualité,, cela prouve que le temps est relatif,, Francois explique ce que nous vivons maintenant avec exactitude, Super ta facon d’interviewé

    1. Merci bien, Oui bien dit, le temps n’existe pas et comme me disait une amie, une parole intelligente est intemporelle…

  2. C’est une très bonne conférence ! Merci beaucoup ! Toutefois, je ne crois aucunement qu’un groupe marginal puisse faire bouger quoi que ce soit. Ça prend des gens qui se fondent dans la masse et qui ont une réelle capacité à faire immerger la source de chaque être humain de leur intérieur. C’est trop facile de se placer en marge de la société et de se sentir spécial et plus conscient que les autres, et ça fragilise encore plus les personnes qui ont un problème de santé mentale, et/ou d’identité et/ou d’isolement. Souvent, les deux vont ensemble, mais les extravertis s’en sortent parfois avec des faux flashs. Mais à part ceci que je trouve très illusoire, j’apprécie ce que tu dis, François.

    1. Bonjour Gilles, Quand on fait une synthèse de la conférence dans sa globalité, ça rejoint beaucoup ce que tu en dis. Il me vient souvent cette phrase, les premiers seront les derniers et les derniers les premiers… pour moi c’est clair que nous entrons dans un temps ou la réalité va prendre le dessus sur tout ce qui est superficiel et ça inclus la fausse identité. C’est un genre de tri que nous vivons actuellement et ce n’est pas l’égo qui le fait, on est bien ou pas, c’est vibratoire et à partir de là, les projets seront plus faciles, l’entraide aussi et cette entraide on ne peut et ne pourra y échapper… C’est fini le moi, moi moi et moi et le monde des apparences… Merci pour ton commentaire… 😊

  3. Pour moi lorque l’on dit c’est vibratoire, , cela implique une intervention du 3ième cerveau, cerveau hétérique, . , , cerveau rationnel etcerveau émotionnel en interrelation ave le 3ime cerveau.Ce que dit Francois est vibratoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s